SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE RIC ET RAC



L’animal en hiver

8 décembre 2018
thumb_639_500x0_0_0_auto.jpg

En hiver, il est important d’être à l’écoute de son chien ou chat et de ne pas commettre l’erreur de surestimer sa résistance au froid. Même si les chiens et chats résistent mieux que l’humain à la baisse des températures, certaines précautions s’imposent.

Attention au froid

Les chiens à pelage peu dense (lévriers, petites races …) sont plus sensibles au froid. Il est conseillé de leur mettre un manteau ou pull.

Ces manteaux ou pulls sont également recommandés pour les chiots et les chiens âgés.

Attention à la neige

Les chiens aiment jouer dans la neige mais celle-ci peut s’agglomérer en petites boules au niveau du pelage et entre les coussinets. Cela peut être douloureux ! Il est conseillé de bien rincer et sécher les coussinets des chiens après la promenade Pour éviter ce désagrément, nous vous conseillons de couper les poils entre les coussinets.

Avant de sortir votre chien, vous pouvez lui appliquer de la vaseline ou du BIOBALM au niveau des extrémités des oreilles, de la truffe, des coussinets et du scrotum pour les mâles. Cette pommade servira d’isolant thermique. Elle a un effet apaisant et évitera aussi les fissures de la truffe et des coussinets.

Pour préparer les coussinets de votre animal pour l’hiver, vous pouvez utiliser une solution tannante incolore, SOLIPAT, qui fortifie leur corne. Cette lotion va durcir les coussinets et aussi assurer une souplesse. Vous devez démarrer ce traitement préventif quelques jours avant le début de l’hiver. La fréquence d’application est d’une fois par jour la première semaine et ensuite tous les deux jours pendant toute la période hivernale. Evitez que l’animal ne se lèche les coussinets juste après l’application.

N’hésitez pas à nous demander conseil !

Attention au sel de déneigement

Ce sel provoque des irritations au niveau des coussinets et peut inciter l’animal à se lécher, aggravant ainsi les lésions. Vous pouvez lui mettre, en prévention, des bottines de protection durant la période de dessalage intensif.

L’ingestion de ce sel est toxique. Il provoque des problèmes digestifs : vomissement et diarrhée peuvent être les premiers symptômes. De plus cela stimule la soif et engendre une consommation excessive d’eau avec des risques de ballonnement surtout pour les grandes races.

Consultez votre vétérinaire, car les lésions peuvent être graves.

Lorsque vous déneigez vos espaces privés (cour, entrée de garage, trottoir…), privilégiez les produits non toxiques tels que le sable par exemple.

Pensez à stocker les produits pour déneiger dans des endroits sécurisés, à l’abri de vos animaux et de vos enfants.

Attention à l’antigel

Les produits antigel sont généralement manipulés durant la période hivernale par les propriétaires des voitures, ces produits sont TOXIQUES pour vos animaux de compagnie.

L’antigel qui contient de l’éthylène glycol est très toxique, il suffit parfois de quelques cuillères à café pour provoquer la mort de votre compagnon (dépression respiratoire, acidose métabolique, blocage des reins par les cristaux d’oxalate de calcium).

Surtout, là aussi, stockez ces produits hors de portée de vos animaux de compagnie et si lors de manipulation, une partie de liquide d’antigel se trouve sur le sol, nettoyez immédiatement !

Des produits antigel moins toxiques existent, renseignez-vous auprès de votre garagiste.

Si vous êtes témoin de l’ingestion de produit antigel par votre animal, contactez immédiatement votre vétérinaire, celui-ci a quelques heures pour agir et éviter des lésions irréversibles souvent fatales pour nos animaux de compagnie.

Attention à l’arthrose

Si votre animal souffre d’arthrose, en période hivernale le froid risque d’intensifier ses douleurs.

Mettez à sa disposition un espace de couchage confortable et suffisamment épais, au chaud et faites-lui faire un peu d’exercice en intérieur pour maintenir une activité.

Il faut surtout éviter une fonte musculaire trop importante. Sollicitez-nous ! Des solutions médicales et paramédicales existent pour soulager l’arthrose.

Attention à la réverbération du soleil sur la neige

Les effets néfastes du soleil sur la peau sont désormais bien connus chez l’homme. L’exposition aux UV des animaux à pelage peu fourni n’est pas anodine non plus. Il peut en résulter l’apparition d’un carcinome épidermoïde.

Pour prévenir son apparition, mieux vaut les protéger du soleil, notamment en appliquant de la crème solaire avant toute sortie. Sachez qu’il existe désormais une crème solaire spécifiquement conçue pour nos animaux de compagnie. Il s’agit du Dermoscent Sunfree de LDCA. Son utilisation est recommandée chez les animaux à poils blancs, sur les zones cutanées à faible pigmentation (pavillon auriculaire, museau, intérieur des cuisses, abdomen), et en cas de dépigmentation momentanée (maladie et traitement ou au niveau des pelages peu denses. De plus les UV, dangereux pour les yeux, sont responsables de kératite et de cataracte.

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.